Defiscalisation lyon : Quels sont les dispositifs existants ?

C’est une nouvelle politique que l’État espère être un succès, c’est pourquoi il a décidé d’attaquer pied au plancher sa politique fiscale ou plutôt de réduction de l’impôt par l’investissement.

Petit retour en arrière lorsque en 2012, la gauche revient au pouvoir et met en place dès l’été une loi sur l’immobilier. Cette première loi Duflot est en l’occurrence une petite réussite sauf que sur le périmètre législatif elle ne va pas y rester bien longtemps. Pour cause puisque la ministre quitte son poste peu de temps après la promulgation de la loi.

C’est donc dans un nouveau commencement pour le gouvernement.
  • Une nouvelle ressource financière
  • Un marché qui est dans le vert
  • Une solution utile
Un déclic involontaire qui va permettre de perfectionner la loi Duflot par le dispositif Pinel, plus complet et déterminant pour le marché immobilier français qui reste à l’état grippal pour le moment. Pour avoir des éléments supplémentaires, il est possible de mettre en correspondance des recherches sur internet qui propose des explications sur le dispositif PInel. Le site régional http://defiscalisationlyon.net est celui qui explique le mieux l’ensemble des dispositifs que l’État a mis en place depuis le XXème siècle.

Plusieurs défiscalisations

L’État n’est pas un son coup d’essai sur la défiscalisation.

L’institution a d’ailleurs eu comme premier système possible de défiscalisation la loi de 1901. En effet elle a permis à l’ensemble des acteurs privés et publics qui investissent dans les associations de pouvoir faire une économie d’impôt. Pratique pour rendre utile son argent au service du lien sociale et du tissu national français. C’est une très bonne initiative qui est encore aujourd’hui populaire et majoritaire. Il y a eu ensuite quelques ajouts qui ont été au coeur de la politique de l’État sur l’immobilier en englobant l’ensemble des bâtiments y compris les établissements de santé.